Cassé

Je n’ai jamais porté mes Steelwerks par TSA auparavant. J’ai toujours supposé, bien qu’il s’agisse de titane, que les détecteurs de métaux des aéroports pouvaient le détecter. C’est leur but après tout. Je l’ai porté sans problème grâce à des détecteurs non TSA, tels que ceux trouvés dans les parcs de balle et les parcs à thème. Ils ne sont généralement pas trop sensibles car ils généreraient des tonnes de faux positifs. J’ai lu en ligne sur plusieurs sites comment le titane n’est pas “détectable”, mais j’ai trouvé cela suspect, car vous ne voyez pas de terroristes fabriquer des armes en titane.

Récemment, je me suis envolé pour rencontrer Trip pour le week-end. Il passe une semaine dans le nord avec des amis. Je me suis dit: “moi-même, c’est peut-être le bon moment pour voir si les werks peuvent passer par la sécurité de l’aéroport”. Je voyage seul, je suis arrivé à l’aéroport avec beaucoup de temps, et ça ne me dérange pas vraiment si je devrais montrer ma cage à de gentils agents de la TSA. Je suis fier d’être verrouillé et je sais que la TSA autorise spécifiquement les appareils de chasteté. Alors je l’ai essayé. Je suis passé par la sécurité sans aucun problème. Fantastique!

Alors, je n’y ai rien pensé sur mon vol de retour. Après tout, c’est indétectable, non? Faux. J’ai déclenché le détecteur de métaux, pas une, mais deux fois. Le gentil agent de la TSA m’a demandé si j’avais quelque chose de métal dans mes poches, ce à quoi la réponse a été non. J’ai donc été envoyé au scanner de rétrodiffusion. J’ai consciencieusement écarté mes jambes et levé mes bras (un peu comme Monsieur m’aime) et j’ai été scanné. Mes piercings au mamelon apparaissent toujours sur le scanner. J’ai eu les bras et la poitrine tapotés, et quand il a senti le piercing, il a dit “oh, vous les avez ». Il m’a demandé si j’en avais un plus bas, ce à quoi la réponse véridique est oui. Il se trouve juste être attaché à une cage à coq. J’étais prêt à être tiré dans la petite pièce et à baisser mon pantalon, mais il a juste dit “tu es clair” et je suis parti. Pas grand-chose comme il s’est avéré. Je n’ai pas eu Effleurés. C’était tout au plus un inconvénient mineur. Je préfère tellement les werks au plastique que ça en valait presque la peine….Presque.

Cela étant dit, je ne vais pas tenter à nouveau, Sûrement. J’apprécie la facilité et la commodité de ne pas avoir à passer par des scanners ou des pat downs, des histoires pornographiques qui ne résistent pas. Alors même si je n’ai pas eu à laisser tomber trou cette fois, je peux imaginer que je devrais le faire, alors je pense que je vais juste faire ce que j’ai toujours fait et porter la cage en plastique en volant. Leçon apprise.

Pourtant, une partie de moi est un peu déçue de ne pas avoir à exposer mon statut verrouillé. Je ne suis pas gêné à ce sujet, et j’aurais probablement (étant un peu exhibitionniste) apprécié. Mais il y a de meilleures façons de satisfaire ce fétiche, et en vérité, je n’ai pas un grand désir de soumettre les gens non pliés à mon monstre. Je doute donc que je l’essaie un jour à nouveau. Peut-être. Je veux dire, quel est le pire qui puisse arriver? Cela vaut presque la peine de ne pas avoir à être déverrouillé des werks. Presque, mais pas tout à fait.

-Doc