Pédé

Je sais que mes humeurs oscillent comme des fous, et mes désirs ont des hauts et des bas sérieux. En ce moment, je suis définitivement dans un mode de repli élevé, et je pense que c’est principalement parce que j’embrasse enfin ma nature intérieure, celle d’un pédé. Cela a été un voyage de près de 3,5 ans depuis Dom Top pour en arriver à ce point, avec des rebondissements, beaucoup de confusion sur mes sentiments et mes désirs, pas un petit degré de frustration et un détour occasionnel, mais me voici.

Pour moi, “pédé » et ”pédé » ont été des mots qui déclenchent. J’ai été taquiné sans pitié et intimidé tout au long du collège avec ces termes. Je les détestais. Mais je les vois maintenant, après avoir appris un peu par les plus jeunes sur Twitter, qu’ils sont des termes d’autonomisation. Bien que je ne m’identifie pas à “queer”, je suis fortement attiré par l’idée que je suis, à mon plus pervers et soumis, un pédé.

Je ne suis pas sûr que je pense à 100% que la définition ci-dessus est tout à fait ce que je veux dire, mais c’est proche. Et je ne veux pas dire que je le veux publiquement, mais en tant que partie principale de toute relation de repli, de manière absolue.

Alors que mes tendances Dom semblent être en hibernation profonde et que mes désirs de sous-esclaves sont en surmenage, j’embrasse le mot et le concept. Je suis un pédé enfermé, et je suis fier de l’être. Si vous suivez mon fil Twitter, vous l’avez peut-être remarqué. J’ai été vraiment aidé tout au long de ce voyage par quelques gars formidables que je suis sur Twitter, et je veux crier au garçon Jonathan @ tattzaddy dont j’admire vraiment le confort d’être un pédé. Je ne l’ai jamais rencontré, mais c’est une source d’inspiration. Alors, merci boyJ.

Il m’a fallu un certain temps pour m’admettre et l’accepter. J’ai eu le même problème en admettant que j’avais des désirs secondaires, puis des désirs esclaves, et je n’étais pas réellement satisfait d’être Dom, même si j’étais bon dans ce domaine.

Me connaître comme je le fais. Je sais que cela pourrait juste être une « phase », mais je ne le pense pas. Cela semble plus une progression inévitable d’où j’ai commencé à où j’allais. La perte de ma relation précédente Maître / esclave m’a fait réaliser à quel point c’est important pour moi, et à quel point je me sens incomplet sans cela, et les choses dont j’ai besoin émotionnellement en tant qu’esclave sont essentiellement ce qui est décrit par “faggot”, alors oui, je le possède.

-Doc. #cadenassé