Purgatoire

7 jours. 7 putain de jours débloqués. 7 jours à se sentir mal. 7 jours de, si ce n’est pas tout à fait être en enfer, alors être adjacent à l’enfer.

Comme vous vous en souvenez peut-être, j’ai été blessé par la cage de Kink3D designs. Je ne blâme pas leur produit. Je me blâme, complètement. Depuis que j’ai dû déverrouiller, j’ai regardé la plaie comme un faucon. Chaque jour, je vérifiais à quel point cela s’était amélioré et que peut-être, juste peut-être, je pourrais être à nouveau enfermé le lendemain.

Ne voulant pas une répétition, je me suis promis (et les parties intéressées) que j’attendrais jusqu’à ce que cela guérisse complètement. J’aurais probablement été d’accord vers le jour 5, car cela ne faisait plus mal, mais c’était toujours une croûte. Alors j’ai attendu. Finalement, 7 jours plus tard, j’étais guéri.

J’ai sauté dans la douche et oh si soigneusement rasé mes boules de poils qui s’étaient accumulées. J’ai récupéré les werks dans le tiroir de la cage. Oui, j’ai un tiroir essentiellement dédié aux appareils de chasteté (et oui, l’OG cb2000 est là-dedans). Le Steelwerks est alors sorti de son sac en velours (vraiment il devrait être dans un sac en cuir, si vous me le demandez). Alors que je serrais mes couilles puis que je fourrais ma bite à travers l’anneau de base, j’ai recommencé à me sentir comme moi-même. Une fois que la cage a glissé dessus, le son était verrouillé et les vis de la cage serrées, j’étais à nouveau entier.

Je suis heureux de dire que je n’ai jamais été tenté de jouer avec ma bite déverrouillée. Dans le passé, je pense qu’il aurait été difficile de résister. Ouais, c’est devenu dur (le coq), mais je ne l’ai pas touché. Pas une seule fois. Ce ne serait pas juste. Il ne m’appartient plus. Ce serait une trahison de confiance. Tout orgasme auquel je pourrais être autorisé ne doit pas être par ma main. Honnêtement, je ne me souviens plus du dernier orgasme que j’ai eu. Je pense que j’en ai eu le droit à la fin de l’année dernière, mais je ne les suis même plus vraiment. S’ils veulent que j’en aie un, ils m’en donneront un, et ils ne semblent ressentir aucun besoin. C’est très bien pour moi, car plus vous n’êtes pas autorisé à avoir d’orgasme, plus il est facile de ne pas en avoir. Cela semble ironique, mais c’est vrai, du moins pour moi.

Je ne veux plus me masturber. Pour être tout à fait honnête, il y a des jours occasionnels que j’aimerais pouvoir. Cependant, je préfère de loin que tout orgasme (s’il doit y en avoir un pour moi) soit mis en cage, et que ces orgasmes proviennent du jeu bdsm, et que je n’aie pas mon mot à dire sur le fait que cela se produise ou non. Je préfère de loin donner les orgasmes des autres. Les miennes, si elles se produisent, sont secondaires. Cependant, si je viens d’être labouré ou de faire travailler mes autres morceaux, nous le ferons, c’est très bien et dandy. Je ne m’y attends pas, mais ça arrive parfois.

J’ai déjà troqué la bague de base sur le Kind3d pour la plus grande, et je peux toujours porter l’Evotion 8, bien que je la trouve difficile à enfiler (mais très confortable et sécurisée pour un port à long terme) si le besoin de passer par TSA se pose. D’ici là, je serai en sécurité #lockedinwerks.

-Doc